Différences et avantages entre les sommiers tapissiers et les sommiers à lattes

 

 

Si vous cherchez à rénover votre lit, vous vous demandez probablement si vous devriez opter pour un sommier tapissier ou un sommier à lattes. Ces types de supports, qui sont les plus communs pour les matelas, ont des différences évidentes entre eux que vous devriez savoir si vous ne voulez pas finir par prendre la mauvaise décision.

Les sommiers à lattes sont la solution traditionnelle la plus répandue grâce à l'augmentation de la transpirabilité. L'espace qui sépare chaque latte permet aux matelas d'avoir une meilleure ventilation, ce qui est essentiel pour les anciens modèles de matelas. En raison des matériaux et des tissus utilisés, les matelas ont toujours eu tendance à avoir une faible respirabilité, ce qui a facilité la formation d'humidité et un habitat parfait pour les acariens. L'inconvénient des sommiers à lattes est qu'une grande partie de la surface du matelas est laissée sans aucun type de support, ce qui facilite les déformations et les affaissements.

Plus récemment, l'utilisation de sommiers tapissiers comme supports de lits a proliféré. Le fait d'avoir une base ferme et plate comme support de matelas garantit un support uniforme, ce qui empêchera le matelas de se déformer sur sa face inférieure. L'inconvénient des sommiers tapissiers par rapport à ceux à lattes est leur faible capacité de transpiration. De nos jours, cependant, la plupart des matelas ont une meilleure respirabilité et les sommiers tapissiers sont souvent devenus le support le plus approprié.

Pour savoir si un matelas convient à un sommier tapissier ou si, au contraire, il est préférable d'utiliser d’un sommier à lattes, il est nécessaire de connaître sa composition interne. Les matelas avec des noyaux à ressorts sont des matelas qui permettent une plus grande transpiration et sont donc pratiquement tous adaptés à l'utilisation avec des sommiers tapissiers. De plus, les ressorts confèrent aux matelas une grande capacité de rebondissement, ils bénéficient ainsi de la fermeté des sommiers et non de l'élasticité des lattes.

Dans le cas des matelas en mousse, comme la plupart des matelas viscoélastiques, leur respirabilité dépendra dans une large mesure de la densité des mousses et du viscoélastique. Plus la densité est élevée, plus sa respirabilité est faible, mais elle peut être augmentée grâce à différents traitements. Dans la plupart des cas, les matelas viscoélastiques actuels sont encore compatibles avec les sommiers rembourrés. Dans les zones côtières ou humides, vous pouvez envisager d'utiliser un sommier à lattes.

Enfin, les matelas en latex sont ceux qui ont le moins de respirabilité. C'est la raison pour laquelle les noyaux de ce matériau présentent généralement de nombreuses perforations. Selon le fabricant, les matelas en latex peuvent être utilisés sur des sommiers rembourrés, comme Maxmatelas. Cependant, si vous avez un ancien sommier ou matelas, l'option la plus recommandée est celle des sommiers à lattes.