Conseils e Information pour dormir

Le défis de dormir après les 50

À mesure que nous vieillissons, nos problèmes de sommeil s’aggravent. Si maintenant il vous est difficile de vous endormir tous les soirs, il est probable que vous vous retrouverez avec plus de difficultés au fil des années.

Cela signifie que ce que vous ne considérez pas comme un problème ou qui vous affecte peu va augmenter et entraver la réconciliation du sommeil et la qualité de votre repos.

Matthew Walker, directeur du Sleep Science Center à UC Berkeley explique qu’en vieillissant, la quantité du sommeil profond que nous avons chaque nuit diminue.

A 50 ans, nous avons à peine 50% de sommeil profond que nous avions quand nous étions adolescents.

C’est pourquoi nous devons toujours garder une routine de sommeil et résoudre les problèmes que nous trouvons afin qu’ils ne s’aggravent pas dans le futur.

Le stress est l’ennemi du repos de qualité, il est donc toujours conseillé d’effectuer des techniques de relaxation et d’essayer de mener une vie organisée pour minimiser les dommages que cela peut causer dans notre repos.

Ce problème qui s’aggrave avec l’âge affecte davantage les femmes que les hommes. Dans le chaos des femmes, le plus gros problème serait l’insomnie, mais dans le cas des hommes, le point le plus problématique serait de retrouver le sommeil une fois qu’il a été perdu.

Pour nous aider à mieux dormir, nous pouvons utiliser différentes techniques de relaxation qui aident notre cerveau à comprendre que nous entrons dans cette phase de la journée.

Les 7 essentiels du repos

  1. Dormir peu augmente les chances d’avoir des graves problèmes de santé, en plus de réduire l’espérance de vie.

 

  1. Nous ne devons pas dormir moins de 6 heures, étant le plus conseillé de passer autour de 8 heures en dormant par nuit.

 

  1. Ne pas dormir suffisamment est une cause directe de beaucoup de maladies chroniques telles que le diabète, la pression artérielle, les maladies cardiaques ou même l’obésité. Le maintien d’habitudes dans le sommeil saines et stables diminue la probabilité de souffrir certains de ces problèmes et leurs symptômes. Il a également été montré que les vaccins sont moins efficaces.

 

  1. Notre corps a besoin de passer toutes les nuits par différents types de sommeil. Chaque cycle de repos dure environ entre 60 et 100 minutes et il est essentiel que notre corps complète chacun d’entre eux. Endormissement, somnolence, sommeil léger, sommeil profond et MOR sont les différentes étapes qui existent. Chacun d’entre elles jouent un rôle différent dans les processus qui se produit dans le corps pendant que nous dormons.

 

  1. Travailler par tours rotatifs, ou la nuit, augmente la probabilité d’avoir des problèmes de sommeil. La majorité des travailleurs qui font des horaires rotatifs ou qui travaillent de nuit ont plus de difficulté à avoir des habitudes de sommeil saines et stables, par conséquent, leur sommeil est généralement de moins bonne qualité et il est fréquent qu’ils aient des problèmes de sommeil. En plus, de nombreuses études ont confirmé que la probabilité de tomber malade augmente considérablement.

 

  1. Notre sommeil a changé au fil du temps. Au moyen âge il était habituel de dormir en différents blocs séparés et non pendant toute la nuit comme nous sommes habitués maintenant. Ce n’est qu’au dix-neuvième siècle qu’il est passé de deux blocs de rêve à un. Cette avance est principalement due à l’invention de l’ampoule et à l’arrivée de l’électricité.

 

  1. Plus de la moitié des adolescents ne dorment pas assez. Surtout, cela est dû à l’utilisation des téléphones portable et des nouvelles technologies. Les jeunes devraient dormir entre 8 et 10 heures par jour, mais beaucoup ne le font pas à cause des distractions que suppose les tablettes, les ordinateurs et les téléphones portables. De nos jours, la plupart des jeunes passent trop de temps sur les réseaux sociaux avant de s’endormir, ce qui diminue le nombre d’heures de sommeil et rend difficile l’endormissement à cause de la lumière bleu émise par les appareils électriques.

Le lait est-il bénéfique la nuit ?

Une habitude courante dans de nombreuses maisons est de boire un grand verre de lait avant d’aller au lit. Mais est-ce bénéfique ou nocif pour le corps?

La vérité est que contrairement à ce que vous pouvez penser, le lait n’améliore pas ou ne diminue pas la qualité de notre sommeil.

C’est une erreur commune de considérer que oui par le tryptophane qu’il contient qui aide au processus de sommeil. Cependant, la quantité de cet acide aminé que nous ingérons dans un verre de lit est insuffisante pour que nous remarquions les effets.

L’effet bénéfique que beaucoup de gens éprouvent en buvant un verre de lait avant d’aller dormir a plus à voir avec l’habitude de le faire qu’avec des raisons scientifiques.

En habituant notre corps à cela tous les soirs avant d’aller nous coucher, nous ingérons ce liquide, l’adaptons à notre cerveau et lui apprenons que le moment est venu où nous devons nous mettre en mode de repos.

Établir des routines est bénéfique pour le repos parce que nous habituons notre corps à un ensemble de règles qui vont naturellement aider à s’endormir et que celui-ci soit de qualité.

Mais pas nécessairement ce processus doit passer par boire un verre de lait. Vous pouvez toujours opter pour des laits végétaux, comme le soja ou établir d’autres routines telles que lire juste avant d’aller dormir ou prendre une douche.