Conseils e Information pour dormir

Idée générale sur le sommeil des jeunes adultes

L’Institut Nationale de Prévention et d’Education pour la Santé a realisé une étude sur le sommeil des jeunes adultes. Cette étude a permis d’avoir une idée générale sur le sommeil des jeunes adultes pour poursuivre la mise en place d’actions de communication en santé publique, afin de développer l’information et l’éducation de tout un chacun à une bonne hygiène du sommeil.

Selon l’INPES la majorité des personnes interrogées déclare des horaires réguliers de sommeil, les personnes en dette de sommeil et les insomniaques ont des habitudes moins régulières. De même, ils sont plus nombreux à pratiquer certaines activités défavorables à l’endormissement que les personnes ayant un sommeil suffisant.

Cette étude a démontré que les insomniaques et les personnes en dette de sommeil ont des habitudes plus irrégulières:  74 % des personnes de 25-45 ans ont des horaires de sommeil relativement réguliers en semaine qui se dérégulent le week-end (55 % de réguliers) et durant les vacances (49 % de réguliers). Ce qui ne semble toutefois pas due à un calcul rationnel du nombre d’heure de sommeil estimé nécessaire car seul un tiers des personnes interrogées calcule l’heure de son coucher en fonction de l’heure du lever, un autre tiers attend de finir ce qu’il était en train de faire quelque soit l’heure et un autre tiers enfin attend d’être fatigué pour se coucher.

En effet, les personnes en dette de sommeil ont des habitudes de sommeil deux fois plus irrégulières que la moyenne et cela même durant la semaine (46 % irréguliers contre 26 %). Les sorties en semaine ne semblent pourtant pas être à l’origine de cette dérégulation du sommeil des personnes insomniaques ou en dette de sommeil puisqu’elles ne sortent pas plus ni plus tard que les autres.

Près de 80 % se couchent avant minuit et le temps d’endormissement moyen est de 19 minutes. Les vacances sont plus propices au relâchement : seuls 48 % conservent des rythmes réguliers et 50 % en profitent pour pratiquer la sieste.

Létude a dmontré aussi que  plus de 2 Français âgés de 25-45 ans sur 3 consomment des excitants après 17h, que ce soit du tabac (29 %), du café (27 %), de l’alcool (26 %) ou encore du coca-cola (22 %) ou du thé (21 %). Les insomniaques sont plus nombreux (73 %) à en consommer que les autres.

Durant l’heure précédant le coucher, regarder la télévision est une activité très largement répandue.

La majorité des personnes interrogées (5 6%) estime que regarder la télévision les aide plutôt à dormir. Près de 3 personnes interrogées sur 4 (74 %) ont l’habitude de la regarder avant d’aller se coucher et plus de la moitié (54 %) le fait toujours ou très souvent. En moyenne, ils la regardent 1h30. Un quart des personnes interrogées (24 %) la regarde dans son lit et 14 % s’endorment devant la télévision allumée.

Les insomniaques et les personnes en dette de sommeil sont aussi nombreux à regarder la télévision que ceux qui dorment suffisamment mais ils la regardent plus longtemps (respectivement 17 % et 21 % qui la regardent plus de 2h, par rapport à 11 % pour les personnes dormant suffisamment).

Surfer sur Internet : une activité pratiquée surtout par les insomniaques et les personnes en dette de sommeil, 35 % des Français surfent sur Internet ou jouent à des jeux vidéo durant l’heure précédant leur coucher. Cette activité est pratiquée toujours ou très souvent par 28 % des individus interrogés.
Les insomniaques et les personnes en dette de sommeil sont plus nombreux à surfer ou à jouer (respectivement 40 % et 42 %) alors qu’ils pensent, en majorité, que cela les empêche de dormir (respectivement 56 % et 54 %).

Lire: Une activité pratiquée avant le coucher par la moitié des Français de 25-45 ans
Une personne sur deux a l’habitude de lire durant l’heure précédant son coucher et plus d’un quart de l’échantillon (28 %) le fait toujours ou très souvent. Lire est considéré comme une activité aidant plutôt à dormir par 85 % des personnes qui la pratiquent. Parmi ceux qui lisent avant de s’endormir, 84 % (soit 41 % de l’ensemble de l’échantillon) le font dans leur lit pendant en moyenne 38 minutes.

Des produits pour aider à dormir
13 % des Français prennent des produits, quels qu’ils soient, pour les aider à dormir (dont la moitié de façon régulière). Ces produits sont en majorité des psychotropes (54 %), loin devant les tisanes (18 %) ou l’homéopathie (17 %). Les insomniaques y ont plus recours que les autres (34 %).

Prenez soin du repos de votre meilleur ami

De la même façon que vous vous préoccupez de votre sommeil, vous devez vous inquiétez  pour votre animal de compagnie. En règle générale il dormira la même quantité d’heures que vous, car quand vous êtes couché, lui aussi le sera. Cependant il n’est pas conseilleé qu’il dorme avec vous dans le même lit. Il est conseillé que votre meilleur ami ait son propre lit pour plus de de bénéfice pour le repos de tous les deux, et que les mouvements nocturnes de chacun ne nuisent pas à l’autre. Durant la journée, les chiens aussi font de courtes siestes. Par conséquent, le total d’heure qu’ils ont par habitude de dormir est de 12 à 14h (en prenant en compte les heures de la nuit et de la journée).

 

L’idéal pendant la jeunesse de votre animal de compagnie, vous devrez l’habituer à dormir dans son lit pour une bonne routine de sommeil plus indépendante, et qu’il n’essaie pas de dormir avec vous quand il sera adulte.

Différentes études ont démontrées que le sommeil des chiens est ressemblant aux êtres humains. Car comme nous, ils passent d’abord par une étape de mouvement progressif  oculaire, nommé SWS (Slow Wave Sleep), qui s’intercale comme des phases REM ou de sommeil profonds comme les nôtres. Cela affirme bien que nos animaux aussi ont des rêves.

Comme nous, les chiens peuvent faire des rêves ou cauchemards qui leurs servent à se figer sur les moments vécus pendant leur journée ou sur ce qu’ils auraient appris. Vous y verrez son effet lorsque votre chien bouge ses pates ou quelconque autre extrêmité, il émet des bruits ou même aboie pendant qu’il dort. Il est très important que quand cela arrive, nous évitions de le révéiller car notre mascotte pourrait se sentir désorientée, comme lorsque nous avons un cauchemard et nous nous réveillons sans savoir où nous sommes. Nous ne savons pas comment il pourrait réagir. Il pourrait nous mordre ou nous attaquer si dans son rêve, il est attaqué ou sous un autre effet du même genre. Voilà pourquoi il ne faut pas le déranger pendant son sommeil.

Une différence plus significative dans le sommeil des chiens et ceux des êtres humains, est que eux se réveilles plus de fois entre les différentes phases du sommeil. Nous autres, avons pour habitude à dormir « d’un trait » alors que les chiens alternent leur sommeil sous plusieurs moments d’éveile. Ils le font inconsciemment pour être alerté de ce qu’il se passe autour d’eux comme bon chasseurs et défenseurs de la nature. Cette forme d’agir, ils la conservent de leur ancêtre, le loup, qui doit être vigilant de ce qu’il se passe dans son milieu naturel.

La position qu’adopte votre boule de poil au moment de dormir veut dire beaucoup sur son caractère et de comment il se sent, puisqu’ils ont pour habitude de dormir presque toujours dans la même position, comme nous le faisons nous-même. Nous vous détaillons quelles sont les plus fréquentes et leurs significations.

  • En cercle : Si votre chien dort en forme de boule, en posant sa tête sur ses pates arrières, cela veut dire qu’il est docile et tendre. Celle position aussi peut signifier qu’il a froid et se réchauffe sur lui-même. Ceci est très fréquent chez les chiots malgrés que les chiens plus adultes prennent aussi cette position.
  • Les pates en arrière : quand les chiens dorment dans cette position c’est souvent parcequ’ils se sentent à l’aise dans l’environnement où ils sont. Cela peut être aussi dú au rêves qu’ils sont en train d’avoir. Si vous voyez votre chien dormir sous cette position là, ne le dérangez pas, il est aux anges !
  • Sur le côté : C’est une des positions les plus fréquentes, votre chien est en train de dormir « heureux » et est dans la position la plus adéquate car c’est ainsi qu’il rentre dans le sommeil le plus profond.
    Les chiens qui dorment sur le côté sont généralement des animaux tranquilles. C’est parce qu’ils sont à l’aise dans leur maison et famille qu’ils le font ainsi.
  • Sur le ventre : Il existe deux positions une seule. La première est quand ils dorment avec le ventre sur le sol et leur pattes étirées (comme Superman) cela peut signifier soit qu’il a chaud, et c’est pour cela qu’il pose son ventre par terre, pour s’aclimater. Soit aussi parce qu’il se sent abattu de sa journée et il s’est laissé tomber. Ce sont souvent les jeunes chiens qui adoptent cette position. La seconde position est aussi sur le ventre les deux pattes arrières croisées sur un seul côté en appuyant sa tête sur ses pattes avant et parfois même en formant un cercle sur lui même. C’est une position qui indique un sommeil transitoire, non profond étant prêt à se lever à la moindre alerte.

A l’exception de toute ces indications, il est très important que votre mascotte ait un espace pour lui seul, éloigné du bruit, et qu’il ait un support où dormir, un lit qui s’ajuste à sa taille et ses caractéristiques. Si vous n’en avez toujours pas pour votre animal de compagnie, ou vous avez besoin d’en change, n’hésitez pas à visiter notre section Matelas pour Mascottes. Comme vous, lui aussi il le mérite.

MORNING MIRACLE

Êtes-vous souvent  stressé le matin ? Vous n’avez jamais le temps de rien faire ?

Si réellement vous êtes prêt à changer votre vie, lisez cette publication.

Avez-vous entendu parler de “The Miracle Morgning”? C’est un livre dans lequel est développé un  nouveau style de vie, une routine à suivre chaque matin dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler. L’auteur du livre s’appelle Hal Elrod, un exemple de dépassement de soi. Après être resté dans le coma il a réappris à marcher alors que la médecine maintenait que s’était impossible, il vit son rêve chaque jour qui passe tout en aidant d’autres personnes à vivre le leur. Dans son oeuvre, il fait appel à la phrase de Ophra : « La meilleure aventure que vous puissiez choisir et de vivre la vie de vos rêves »

The Miracle Morning, en français « le matin miraculeux » est un livre écrit dans l’intention de changer  la vie des lecteurs, et de les transformer en quelque chose d’extraordinaire. Pour cela, Hal Elrod nous détaille la méthode SAVERS afin de réaliser jour après jour ses rêves. Pour cela nous commencerons par mettre notre réveil une heure avant l’heure habituelle afin de procéder aux phases de l’acronyme de six mots en anglais, SAVERS, qui sont les 6 phases qui sont révélées dans cette méthode et que nous allonz vous expliquer ci-dessous :

  1. Silence. Dans cette phase, nous devons dédier les 5 premières minutes de notre journée au silence. Cela nous aidera à réduire le stress. Il est également possible de réaliser les activités suivantes : méditer, réfléchir, faire des exercices de respiration, remercier… Mais vous pouvez aussi faire des activités n’impliquant pas la réflexion ni la pensée.
  2. Affirmation. 5 minutes. Pour cette phase, Elrod propose 5 actes par lesquels nous pouvons constituer notre affirmation. Celles-ci sont : Découvrir ce que nous voulons réellement, savoir pourquoi nous le voulons, déterminer quel type de personne nous voulons être, décider ce que je suis prêt à faire pour l’obtenir, s’imprégner de phrases motivantes.
  3. Visualisation. 5 minutes. Celle-ci est la phase la plus difficile car nous pensons très souvent à nos rêves mais nous les visualisons que rarement. Pour autant dans cette phase nous devrons nous projeter dans le futur atteignant notre objectif.
  4. Exercice. 20 minutes. Nous savons déjà que l’exercice physique est bon pour vous à n’importe quelle heure, mais particulièrement le matin, car il vous fait libérer des toxines et vous permet d’affronter une journée plein d’énergie. Elrod conseille le yoga, car il s’agit d’un exercice que vous pouvez réaliser tout en restant chez vous. Il recommande aussi le professeur Dashama pour commencer vos séances de yoga.
  5. Reading (lecture). Il est recommandé de lire 20 minutes et au moins 10 pages par jour. Aussi vous est-il conseillé qu’à l’heure de choisir un livre vous sachiez pourquoi ce livre vous attire.
  6. Scribing (écrire). 5 minutes. Hal Elrod conseille la rédaction d’ un journal personnel sur lequel nous écrirons nos remerciements, découvertes, progrès, projets, reflexions, amélioration personnelles et professionnelles séparemment. Scribing est un therme peu fréquent, mais donne un sens au mot SAVERS étant donné que le W de Writing de pouvait pas s’utiliser.

Certainement un livre qui ne changera pas votre vie, mais vous pouvez le faire vous-même. Ce sont les petites choses qui changeront votre routine et qui vous donnent ici de bons conseils pour commencer. Chaque jour de plus en plus de personnes l’utilisent et cela porte ses fruits. Qu’attendez-vous pour commencer à vivre vos rêves ?