Conseils e Information pour dormir

Septembre, vous avez dit routine?

C’est déjà septembre… On n’a pas vu le temps passer et pourtant, c’est déjà la reprise ! Nous
souhaitons la bienvenue à la routine, au stress à l’école, aux horaires et j’en passe… ! Certaines personnes ne supportent pas la routine, s’en plaigne et le pire qu’il peut leur arriver c’est que la routine s’installe dans le couple. Mais ces gens là n’ont pas d’enfants (ou peut être très sages… !) La Routine (avec R majuscule) telle que la vivent les parents a partir de septembre, n’a rien à voir, en voici la preuve…

Rentrée-des-classes-300x199La journée commence sur les chapeaux de roue, le réveil sonne. Vite, il faut se lever, réveiller les enfants, les habiller et préparer le petit déjeuner (tellement facile s’ils ne parlaient pas… !). L’ainé qui ne se lève pas, le cadet qui râle parce que les céréales que vous êtes allé acheter hier soir en courant sont pas ceux qu’il aime, votre petitout qui s’est encore mis les chaussures à l’ envers. A 7h00 du matin c’est déjà la crise… On finit par monter dans la voiture, et…..OUPS, votre cadet a oublié son cartable ! (Normalement à Noel, on contrôle parfaitement ce genre de petits détails, mais cet été on a perdu l’habitude…) C’est bon, tout est en ordre, chacun a son école et on fonce au boulot.

On pensait se détente un instant, mais entre les conducteurs de mauvaise humeur et les embouteillages, c’est pas gagné… Pas grave, la musique a fond, on s’enferme dans notre bulle et on se détend avant d’arriver au bureau.

Le bureau…retour des vacances, on est content de retrouver ses collègues. Certains plus que d’autres, mais n’oubliez pas, on est en septembre… J’imagine que vous avez pris de nouvelles résolutions pour cette rentrée, votre chef aussi. Nouveaux objectifs, nouvelles méthodes de travail et peut être même nouveaux collègues. (Si vous pensiez commencer la rentrée tranquillement, c’est raté!) Votre chef aussi a repris des forces et sera revenu de Bora-bora avec plein d’idées en tête. Après un déjeuner sur le pouce (vous avez déjà manqué a votre première nouvelle résolution…) on reprend tant bien que mal le travail, et finalement, la journée passe assez vite.

chut18h : Et la journée continue. Il faut repasser chercher les enfants, rentrer a la maison et gouter. Vite les devoirs. Les deux petits installés sur la table de la cuisine pendant que le grand est enfermé dans sa chambre (du matin au soir évidemment). Ce n’est pas le moment de s’endormir, il faut veiller au grain : « Quand est mort Charlemagne ? 3*2 ? Where is Brian ? Une pincée de sel et un zeste de citron… » Ah non, ça c’est pour diner !

A TABLE !! J’aime pas, j’ai pas faim, c’est froid… Et même si on ne peut pas en placer une, on profite de ce moment. Chacun raconte sa journée, on râle, on rit et surtout on est ravis d’être tous réunis…

Dernière ligne droite, le pyjama, un livre, un bisou et on éteint la lumière. C’est bon la journée est finie…ou pas tout a fait. Gardez vos derniers instants de patience pour votre conjoint, l’écouter raconter sa journée et raconter la votre. Après tout ce stress, c’est important de communiquer…

Une autre chose qui est primordiale dans ces moments là, c’est votre sommeil. Après cette journée chaotique, qui est la routine de beaucoup de parents, le plus important n’est pas ce fantastique écran ou cette merveilleuse voiture qui dort devant la porte mais votre matelas… Celui qui va vous permettre de vous lever en pleine forme et affronter cette nouvelles journée. En effet, dormir est important, mais dormir bien est encore plus important. Ne négligez pas votre literie, vous avez besoin de reprendre des forces pour demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rendormez-vous comme au Moyen Âge.

L’insomnie est l’un des problèmes les plus courants qui affectent notre bien-être aujourd’hui. Les personnes qui se plaignent du manque de sommeil mentionnent principalement deux types de situations différentes. D’un côté, il y a ceux qui ont du mal à s’endormir. Alors que beaucoup d’autres se plaignent de se réveiller au milieu de la nuit après seulement 4 ou 5 heures de sommeil et ont de la difficulté à se rendormir.

Pour ceux d’entre vous qui sont préoccupés par ce deuxième type d’insomnie, vous devriez savoir que votre habitude de sommeil n’est peut-être pas du tout un trouble comme l’insomnie.

Au Moyen-âge, les gens se couchaient tous les jours avec l’arrivée des ténèbres.

Après plusieurs heures de sommeil, ils se réveillaient et passaient du temps éveillé. Ce temps était souvent utilisé pour les tâches ménagères ou pour l’intimité, entre autres. Après environ une heure d’activités, ils retournaient au lit pour faire un nouveau somme jusqu’à l’aube.

Avec l’avènement de la révolution industrielle et de l’éclairage artificiel, les gens ont cessé de dormir la nuit. Nous avons commencé à nous habituer à travailler avec des horaires variés. C’était un changement complet dans nos habitudes de sommeil. Peu à peu, l’idée de dormir en deux phases a été abandonnée. Quelque chose que l’on considère aujourd’hui comme un trouble qui doit être guéri a été pendant des siècles la façon la plus commune et naturelle de dormir.

Pour tous ceux qui ont tendance à se réveiller tôt le matin et à avoir du mal à se rendormir, le retour à cette routine médiévale peut être la solution. Au lieu de rester au lit tout ce temps, essayez de vous lever et de faire quelque chose d’actif. Cependant, il est important de garder à l’esprit que pour se rendormir plus tard, il faut éviter les actions très stimulantes ou stressantes ainsi que l’utilisation d’écrans ou beaucoup de lumière. Sinon, votre corps sera entièrement activé et vous ne pourrez pas vous rendormir facilement. Pendant cette pause, vous pouvez profiter de l’occasion pour lire un livre ou effectuer certaines tâches ménagères que vous avez laissées en suspens. De cette façon, vous profiterez au maximum du temps que vous passez à tourner dans votre lit, évitez de vous stresser et finissez par vous reposer suffisamment.

 

Des carottes pour lutter contre le vieillissement

Prenez soin de votre alimentation et vous profiterez d’une vie longue et saine. Tout le monde a déjà entendu ce mantra populaire, tout comme nous pouvons pratiquement tous dire quels aliments sont les plus sains et lesquels le sont moins. Les légumes en sont un bon exemple. Cependant, ils ne sont pas toutes aussi nutritives.

Pour lutter contre le vieillissement et prendre soin de votre santé, vous n’avez pas besoin de recourir à des aliments coûteux ou exotiques. Un de ceux qui vous donneront plus de propriétés est la carotte. Ce légume très courant est particulièrement recommandé pour sa haute teneur en bêta-carotène, un pigment et caroténoïde responsable de la couleur orange caractéristique des carottes.

Un des avantages du bêta-carotène est que notre corps peut le transformer en vitamine A. Ce type de vitamine est directement lié à notre système immunitaire, à notre vision, à la reproduction ou à la communication entre les cellules. Manger des aliments qui peuvent fournir de la vitamine A est particulièrement important parce que notre corps n’est pas capable de la produire tout seul.

De plus, ce pigment de la carotte est également un antioxydant qui protège les cellules du vieillissement. En plus de garder vos cellules jeunes, ce pigment combat également la dégénérescence maculaire, c’est-à-dire les problèmes de vision qui surviennent en raison du vieillissement. Évidemment, la variété blanche de carottes n’a pas ce pigment. Mais si vous les consommez, vous bénéficierez de leur teneur en carotatoxines, un nutriment qui protège contre le cancer.

Quand il s’agit de manger des carottes, les manger crues est toujours la meilleure façon de conserver tous leurs nutriments. Si vous les préparez dans une recette, la façon de les cuire et de perdre le minimum d’éléments nutritifs est de les utiliser entières, sans les couper. Au fur et à mesure qu’elle est hachée, elle augmente la surface de la carotte qui entre en contact avec l’eau et dilue les nutriments.

Maintenant que vous connaissez mieux tous les bienfaits de la carotte, n’oubliez pas de l’inclure plus souvent dans votre alimentation!