Conseils e Information pour dormir

Sommeil enfants

Quand bébé fera-t-il ses nuits ?

Le sommeil de bébé est une des grandes préoccupations des jeunes parents. Mais patience : à cinq mois, environ 50 % des bébés parviennent à aligner leur sommeil sur celui des parents..

Jour ou nuit : du pareil au même pour les bébés…

« Est-ce qu’il fait ses nuits ? » : voici la question à laquelle sont régulièrement confrontés les jeunes parents. Au cours des premiers mois, il faut pourtant se montrer patient. Difficile en effet de demander à un nourrisson de s’adapter du jour au lendemain à nos propres rythmes ! Rappelons que dans le ventre de sa mère, le fœtus dort environ 95 % du temps. Durant le premier mois qui suit la naissance, le nourrisson dort environ 75 % du temps, c’est-à-dire en moyenne 16 heures par jour. Le hic bien sûr est qu’il ne s’agit pas de 16 heures en continu ! Le nourrisson va ainsi se réveiller en moyenne quatre fois la nuit et quatre fois le jour, c’est-à-dire… toutes les 3 heures. Les phases d’éveil les plus longues ont généralement lieu vers 9 heures, 18 heures et 3 heures du matin. Autrement dit, dans un premier temps, le sommeil de bébé ne tient pas vraiment compte de l’alternance jour/nuit… Ces éveils sont par ailleurs liés au besoin de se nourrir. Dormir et manger sont en effet pratiquement les deux seules activités du tout-petit !

La structure du sommeil des nourrissons
Le sommeil du nouveau-né (de un à deux mois) est constitué d’une alternance entre sommeil lent et sommeil paradoxal. Le sommeil lent occupe 35 à 40 % du temps. Pendant cette phase, le bébé est calme et ne bouge pratiquement pas sur le lit. Le sommeil paradoxal, pendant lequel les rêves ont lieu, occupe environ 60 % du temps : dans cette phase, le bébé est plus agité. Il fait parfois des gestes brusques et son visage change souvent d’expression. Cette phase est parfois interrompue de micro-éveils. Mais attention, bébé dort toujours… ne le réveillez pas.

Pourquoi mon enfant ne veut-il pas dormir ?
Des premières nuits à l’entrée à l’école, le sommeil des bébés  est l’un des sujets de conversation préféré des parents. Et pour cause: le sommeil est un élément très important pour la santé de l’enfant, mais aussi pour la vie quotidienne de ses parents.

Pour certains enfants, le sommeil ne vient pas tout seul…

Alors que certains bébés « font leur nuit » pratiquement à la sortie de la maternité, pour d’autres le processus peut être long. Pour les parents, c’est parfois difficile à vivre… surtout quand la cause du refus du sommeil, ou du mauvais sommeil, n’est pas connue parce que le bébé ne parle pas encore. Quelles sont les causes les plus fréquentes?

Bébé ne dort pas parce qu’il est nerveux

Les bébés, comme les adultes, ont leur propre personnalité. Certains sont plus nerveux, ou ont plus d’énergie que les autres. Or le sommeil, à n’importe quel âge, demande un minimum de calme. Si votre enfant est tout le temps en train de remuer, et de jouer, il n’est pas forcément étonnant qu’il ait du mal à s’endormir.

La solution:
L’arrivée du sommeil peut être très progressive. Quand vous voyez l’heure du coucher arriver, entamez des activités calmes avec votre enfant, qui sera plus proche du sommeil au moment de le mettre au lit. Prenez-le sur vos genoux, racontez une histoire ou des comptines, mais ne le sollicitez plus pour le jeu ou les chatouilles.

Sommeil d’enfant : une histoire de famille

Dès la naissance, les nuits blanches éprouvent les parents. Ensuite, il faut organiser et pérenniser le rituel du coucher. Cette histoire de famille est particulièrement importante et consiste à apporter une sécurité affective.

Le premier défi des jeunes parents est de faire dormir bébé. Tout commence avec l’indispensable réponse à la demande pressante du nourrisson, à toutes heures de la nuit. Ensuite, il faut affronter les maux de ventre, les dents qui percent ou la peur du noir. Et enfin, intimer aux enfants d’aller se coucher à l’heure dite, combattre les difficultés d’endormissement et les réveils précoces, affronter les angoisses et les cauchemars, ainsi que les visites et les appels nocturnes.

Une famille est composée d’un ensemble de personnes qui n’ont pas les mêmes habitudes de sommeil, ni les mêmes besoins. Si la différence est flagrante entre adultes et enfants, ou plutôt entre les âges, elle existe également entre les frères et soeurs. En effet, chaque enfant est différent et a ses propres besoins de sommeil. Il faut donc composer, tout en fixant des horaires. Il faut savoir que le sommeil se constitue de deux dimensions, l’une familiale, l’autre génétique. Ainsi, à côté de l’histoire de la famille, il y a la typologie de sommeil transmise par les parents.

Pourquoi est-il important que les enfants dorment bien ?

Pourquoi est-il important que les tout-petits se reposent bien ?  Il est essentiel que les enfants fassent face au quotidien de la meilleure façon possible. Et pour cela, le repos joue un rôle fondamental. Premièrement, il est important de définir combien d’heures par jour chaque enfant doit dormir. Un bébé de quelques mois aura besoin d’au moins 14 à 16 heures par jour, un enfant de 5 à 7 ans d’environ 10 heures, et à 11 ans, avec un minimum de 8 heures, il peut compter sur un repos régénérateur suffisant.

Tout d’abord, il faut noter que le sommeil a une fonction régulatrice et réparatrice dans l’organisme. Le sommeil du nourrisson contrôle l’énergie, la température corporelle et rétablit les processus corporels endommagés pendant la journée. Les bienfaits d’un bon repos chez les enfants peuvent être répartis en quatre catégories :

  1. C’est important pour votre croissance. L’un des aspects les plus prudents pendant sa croissance est son alignement correct de la colonne vertébrale. Une bonne posture est importante pour que la colonne vertébrale ne souffre pas de problèmes qui pourraient l’affecter à vie. De plus, une étude de l’Albert Einstein College de Medicine de New York indique qu’un mauvais rêve amène les enfants à manger davantage. Ce mauvais repos peut induire l’obésité, ce qui rend encore plus nécessaire un bon sommeil.
  2. Un âge d’apprentissage a besoin du meilleur repos. Chaque jour est synonyme de nouvel apprentissage, tant à l’école comme dans les activités parascolaires. Pour être prêts à y faire face, ils doivent avoir le meilleur repos possible. Un enfant qui n’a pas passé une bonne nuit ne sera guère prêt à commencer une nouvelle journée. De plus, il faut se rappeler que le repos est le moment où les enfants se reposent et assimilent ce qu’ils ont appris et vécu pendant la journée. C’est un autre aspect important pour votre développement personnel.
  3. Le repos affecte votre comportement. L’une des choses que les enfants font le plus, c’est de socialiser au quotidien. Un mauvais repos cause des problèmes émotionnels, ce qui nuit à vos relations sociales. Un bon repos permet aux enfants de mieux s’entendre, d’être plus attentifs et d’accumuler une plus grande satisfaction personnelle.
  4. L’activité physique, un pilier de la vie quotidienne des enfants. L’activité physique est l’une des tâches parascolaires les plus importantes et les plus attendues dans la vie quotidienne des enfants. Un bon repos aide votre activité pendant la journée, ce qui se traduit par de bonnes performances sportives. Cet avantage est lié à leurs relations sociales. Il est à noter que le sport est l’une des activités de socialisation les plus fréquentes dans l’enfance.

LA SIESTE, UN BON COMPLÉMENT

Dans la mesure du possible, la sieste est une ressource de repos que les enfants devraient explorer. Une courte pause au milieu de la journée est recommandée pour plusieurs raisons. La sieste renouvelle les bienfaits du repos et apporte fraîcheur. En outre, il est nécessaire pour l’amélioration de leurs capacités physiques et mentales. La pause de midi les aide à améliorer leur attention et leur mémoire, ce qui est important dans une phase d’apprentissage continu. Ce processus de repos les aide à avoir un comportement positif, ce qui améliore également leur tempérament et leurs relations sociales.

Il est conseillé de faire une sieste au milieu de la journée, pour que la deuxième partie soit meilleure. Faire en sorte que les enfants aient un bon repos est un objectif qui devient compliqué pour de nombreux parents. Etre méthodique dans le reste pour qu’ils parviennent à s’endormir facilement est une tâche à suivre.

Cinq films pour bien terminer la journée

« Combien de personnes ont fièrement répondu à cette question lorsqu’on leur a demandé leur plan de nuit ? Terminer la journée avec un film est un plan confortable dans lequel vous avez toute la liberté de le mouler à votre goût. Vous pouvez choisir un film qui vous fait fermer les yeux, ou celui qui vous rend heureux. Si vous cherchez la deuxième option pour dormir l’esprit clair, voici cinq recommandations :

A la recherche du bonheur. Will Smith est Chris Gardner, père d’une famille noyée par sa situation économique et professionnelle. Chris a une grande ambition : faire décoller son fils. L’histoire raconte l’histoire de sa croissance, de la précarité la plus absolue à la réussite économique et commerciale. En cours de route, le film laisse des citations célèbres et des discours de motivation qui, en plus de donner de l’optimisme, montrent l’amour d’un père pour son fils.

Forrest Gump. Le film avec Tom Hanks décrit l’histoire de Forrest, un homme qui transcende malgré ses difficultés. Son innocence et son ingéniosité l’accompagnent du début à la fin. Un de ces films qui vous fait pleurer de toutes parts : avec rire, tendresse et émotion. C’est vu du point de vue qu’il est vu, un beau film, et qui pourrait être considéré comme « mythique ». C’est dur d’expliquer comment on peut s’endormir après avoir regardé Forrest Gump. Il suffit de le voir et d’en profiter. Ce que l’on appelle un « MUST » dans tous les sens du terme.

Intouchable. Philippe est un homme riche, tétraplégique et a besoin d’un assistant personnel pour sa vie quotidienne. Driss est un jeune Sénégalais de la banlieue parisienne qui se présente à l’offre d’emploi sans ambition d’y parvenir. Votre objectif est d’obtenir un timbre pour votre livret de chômage et de continuer à toucher les prestations. Cependant, son caractère étrange ne laisse pas Philippe indifférent, qui l’engage. Bien qu’il s’agisse de profils opposés, une relation d’amitié naît entre eux au cours de leur vie quotidienne. Une comédie qui vous fera finir la journée en souriant.

Wall-E. Un film d’animation est toujours une bonne option, encore plus quand il s’agit de Pixar. Ce long métrage est développé avec une planète Terre abandonnée et dévastée par l’homme. Ce monde fictif, les êtres humains remplissent le même profil : ils sont faits par et pour consommer. Le méchant du film est la société qui a rendu les gens inutiles pour leur propre bénéfice. Wall-E est un robot de nettoyage classique qui nettoie les restes laissés sur Terre. Rencontrer Eva, un robot plus moderne, et trouver une plante dans les décombres donne de l’espoir pour contester ce mode de vie. Wall-E est plus qu’un film d’animation, c’est une critique fantastique et stimulante.

Love Actually : Un film d’amour est toujours une possibilité à prendre en compte, encore plus si le plan est en couple. Love Actually suit l’histoire d’amour de différents personnages -publics et anonymes-, qui raconte les différentes phases. « L’amour est partout, dit le film, peut-il contrarier ceux qui accusent ce genre de film d’être un clown ? C’est possible, bien qu’il y en ait plus. Voici nos cinq propositions pour ceux qui veulent terminer la journée avec un film qui les aide à bien dormir et qui veulent plus de recommandations sur la façon de concentrer certaines activités avant d’aller au lit ? Dans ce cas, méfiez-vous de notre section Blog conseils dans les semaines à venir.