Conseils e Information pour dormir

Information

Quels éléments sont-ils les plus appropriés avant d’aller dormir ?

La nourriture est très importante pour s’endormir, c’est évident. Tout comme il est évident que le dîner est encore plus important : faire la digestion et aller se coucher. Pour avoir une bonne alimentation, vous devez savoir quels aliments sont les bons et ceux qui ne le sont pas. Pour rappel préliminaire, il est conseillé de dîner au moins deux heures avant le coucher. De cette façon, nous pouvons faire la digestion sans aller dormir gonflé.

Tout d’abord, la meilleure chose à faire est d’avoir un dîner léger, afin de ne pas avoir une digestion lourde qui nous empêche de nous endormir. Voici quelques-uns des aliments qui sont les meilleurs pour notre dîner sans nous priver de sommeil :

1.En tant qu’élément central du dîner, nous avons plusieurs options. L’un est le poulet ou la dinde, un pari sur les protéines faibles en gras. Les deux nous donneraient une bonne digestion pour un repos facile. Nous pouvons également opter pour des éléments complets : riz, pâtes ou pain complet. Ces aliments nous incitent à dormir parce qu’ils favorisent l’utilisation du tryptophane, ce qui améliore la ségrégation de la mélatonine et de la sérotonine.

2. Pour compléter le dîner, nous devons aller à quelque chose de plus léger. L’avoine est bonne pour le système cardiovasculaire parce qu’elle stimule la production de mélatonine, ce qui vous aide à bien dormir. Les noix et les fruits secs sont également un excellent choix pour s’endormir. Les noix et les amandes contiennent du tryptophane et du magnésium et fournissent des gras polyinsaturés qui préviennent l’insomnie. L’acide linoléique en est un exemple.

3. Les fruits font un papier parfait pour notre dessert. La banane, qui contient du magnésium et du potassium, agit comme un relaxant musculaire et nerveux. De plus, il stimule la ségrégation de la mélatonine et de la sérotonine, clés d’un bon sommeil. Les cerises sont aussi un bon fruit pour avant le coucher. Ils sont une source naturelle de mélatonine et améliorent les habitudes de sommeil. Ils stimulent également la circulation sanguine et ont des propriétés anti-inflammatoires et diurétiques. Ils sont un fantastique protecteur du cœur et nourrissent notre cerveau.

ET APRÈS DÎNER ?

Pour l’après dîner, si nous restons un moment à lire ou à regarder la télévision et que nous avons envie de faire un petit tour à la cuisine :

  • Une tasse de lait. Il a toujours été dit que c’était la meilleure façon de terminer une bonne journée. « Un verre de lait et au lit. » Qui n’en a jamais entendu parler ? Il contient du calcium, parfait pour l’assimilation des tryptophanes qu’il contient. Il contrôle adéquatement le cycle du sommeil puisqu’il aide les neurotransmetteurs. Un yaourt peut aussi remplacer un bol de lait, car il contient les mêmes propriétés de sommeil.
  • Si vous n’aimez pas les produits laitiers, vous avez la possibilité d’une infusion, comme la camomille, la lavande ou la fleur de tilleul. Ces infusions contiennent des propriétés relaxantes pour aller au lit.
  • Pour assaisonner le lait ou l’infusion, on peut choisir un peu de miel. Il contient du glucose, le dernier mot qui dit au cerveau de remplacer la fonction d’éveil de l’orexine.
  • Vous pouvez également tomber dans une tentation avant le coucher : le chocolat noir stimule la production de sérotonine, ce qui détend notre corps et notre esprit. C’est un excellent aliment qui nous prépare au repos.

Prenez soin du repos de votre meilleur ami

De la même façon que vous vous préoccupez de votre sommeil, vous devez vous inquiétez  pour votre animal de compagnie. En règle générale il dormira la même quantité d’heures que vous, car quand vous êtes couché, lui aussi le sera. Cependant il n’est pas conseilleé qu’il dorme avec vous dans le même lit. Il est conseillé que votre meilleur ami ait son propre lit pour plus de de bénéfice pour le repos de tous les deux, et que les mouvements nocturnes de chacun ne nuisent pas à l’autre. Durant la journée, les chiens aussi font de courtes siestes. Par conséquent, le total d’heure qu’ils ont par habitude de dormir est de 12 à 14h (en prenant en compte les heures de la nuit et de la journée).

 

L’idéal pendant la jeunesse de votre animal de compagnie, vous devrez l’habituer à dormir dans son lit pour une bonne routine de sommeil plus indépendante, et qu’il n’essaie pas de dormir avec vous quand il sera adulte.

Différentes études ont démontrées que le sommeil des chiens est ressemblant aux êtres humains. Car comme nous, ils passent d’abord par une étape de mouvement progressif  oculaire, nommé SWS (Slow Wave Sleep), qui s’intercale comme des phases REM ou de sommeil profonds comme les nôtres. Cela affirme bien que nos animaux aussi ont des rêves.

Comme nous, les chiens peuvent faire des rêves ou cauchemards qui leurs servent à se figer sur les moments vécus pendant leur journée ou sur ce qu’ils auraient appris. Vous y verrez son effet lorsque votre chien bouge ses pates ou quelconque autre extrêmité, il émet des bruits ou même aboie pendant qu’il dort. Il est très important que quand cela arrive, nous évitions de le révéiller car notre mascotte pourrait se sentir désorientée, comme lorsque nous avons un cauchemard et nous nous réveillons sans savoir où nous sommes. Nous ne savons pas comment il pourrait réagir. Il pourrait nous mordre ou nous attaquer si dans son rêve, il est attaqué ou sous un autre effet du même genre. Voilà pourquoi il ne faut pas le déranger pendant son sommeil.

Une différence plus significative dans le sommeil des chiens et ceux des êtres humains, est que eux se réveilles plus de fois entre les différentes phases du sommeil. Nous autres, avons pour habitude à dormir « d’un trait » alors que les chiens alternent leur sommeil sous plusieurs moments d’éveile. Ils le font inconsciemment pour être alerté de ce qu’il se passe autour d’eux comme bon chasseurs et défenseurs de la nature. Cette forme d’agir, ils la conservent de leur ancêtre, le loup, qui doit être vigilant de ce qu’il se passe dans son milieu naturel.

La position qu’adopte votre boule de poil au moment de dormir veut dire beaucoup sur son caractère et de comment il se sent, puisqu’ils ont pour habitude de dormir presque toujours dans la même position, comme nous le faisons nous-même. Nous vous détaillons quelles sont les plus fréquentes et leurs significations.

  • En cercle : Si votre chien dort en forme de boule, en posant sa tête sur ses pates arrières, cela veut dire qu’il est docile et tendre. Celle position aussi peut signifier qu’il a froid et se réchauffe sur lui-même. Ceci est très fréquent chez les chiots malgrés que les chiens plus adultes prennent aussi cette position.
  • Les pates en arrière : quand les chiens dorment dans cette position c’est souvent parcequ’ils se sentent à l’aise dans l’environnement où ils sont. Cela peut être aussi dú au rêves qu’ils sont en train d’avoir. Si vous voyez votre chien dormir sous cette position là, ne le dérangez pas, il est aux anges !
  • Sur le côté : C’est une des positions les plus fréquentes, votre chien est en train de dormir « heureux » et est dans la position la plus adéquate car c’est ainsi qu’il rentre dans le sommeil le plus profond.
    Les chiens qui dorment sur le côté sont généralement des animaux tranquilles. C’est parce qu’ils sont à l’aise dans leur maison et famille qu’ils le font ainsi.
  • Sur le ventre : Il existe deux positions une seule. La première est quand ils dorment avec le ventre sur le sol et leur pattes étirées (comme Superman) cela peut signifier soit qu’il a chaud, et c’est pour cela qu’il pose son ventre par terre, pour s’aclimater. Soit aussi parce qu’il se sent abattu de sa journée et il s’est laissé tomber. Ce sont souvent les jeunes chiens qui adoptent cette position. La seconde position est aussi sur le ventre les deux pattes arrières croisées sur un seul côté en appuyant sa tête sur ses pattes avant et parfois même en formant un cercle sur lui même. C’est une position qui indique un sommeil transitoire, non profond étant prêt à se lever à la moindre alerte.

A l’exception de toute ces indications, il est très important que votre mascotte ait un espace pour lui seul, éloigné du bruit, et qu’il ait un support où dormir, un lit qui s’ajuste à sa taille et ses caractéristiques. Si vous n’en avez toujours pas pour votre animal de compagnie, ou vous avez besoin d’en change, n’hésitez pas à visiter notre section Matelas pour Mascottes. Comme vous, lui aussi il le mérite.

Le manque de sommeil et maladie d’Alzheimer

Une étude récente a montré que le manque de sommeil est lié à des niveaux plus élevés d’une protéine appelée bêta-amyloïde, dont on sait qu’elle est liée à la maladie d’Alzheimer.

Pour mener l’étude, 20 participants ont été réunis pour dormir une nuit au National Institute of Health du Maryland, aux États-Unis. Après une nuit de sommeil, on leur a fait passer un scanner pour surveiller les niveaux de protéines dans le cerveau. Environ deux semaines plus tard, chacun des participants a passé une autre nuit au centre. A cette occasion, cependant, ils étaient réveillés toutes les heures. Les empêchants de pouvoir dormir profondément. Après plus de 30 heures à rester éveillés, le même scan cérébral a été fait.

Les résultats étaient évidents. Dix-neuf des vingt participants, âgés de 22 à 72 ans, ont montré des taux de bêta-amyloïde beaucoup plus élevés après leur nuit d’insomnie. Bien que ces niveaux ne soient pas préoccupants pour l’apparition de la maladie d’Alzheimer, l’étude suggère un lien probable entre les habitudes de sommeil et l’apparition subséquente de la maladie.

La maladie d’Alzheimer est en partie diagnostiquée par la détection de grandes plaques bêta-amyloïdes visibles au scanner. Cependant, il n’a pas encore été possible de clarifier la raison de l’apparition de cette protéine.

Nous produisons tous de petites quantités de bêta-amyloïde dans notre cerveau dans le cadre du processus de production d’autres protéines. Cependant, le cerveau lui-même est finalement débarrassé de cette protéine. Les chercheurs n’ont pas encore été en mesure de déterminer si les niveaux plus élevés de bêta-amyloïde sont dûs au fait que le manque de sommeil bloque ou affecte le processus de nettoyage du cerveau ou si cela est dû  au trop grand nombre d’heures d’éveil.

Ce que cette étude, comme beaucoup d’autres, suggère, c’est qu’un manque de repos adéquat affecte le bon fonctionnement de notre cerveau.