Conseils e Information pour dormir

Comment une lumière rouge peut-elle vous aider pour un meilleur sommeil

Le manque de sommeil est un problème courant chez la plupart des adultes. Le manque de sommeil a des conséquences importantes sur la santé. En plus d’être lié à différentes maladies, comme le diabète ou la maladie d’Alzheimer, le manque de sommeil affecte aussi nos performances physiques et mentales. Il y a un certain nombre de facteurs qui influent sur la façon dont nous nous reposons et, par conséquent, il  y a toute une série de petites actions que vous pouvez mettre en place pour améliorer votre sommeil. Par exemple: installez une lumière rouge dans votre salle de bains ou vos toilettes.

L’utilisation d’une lumière rouge peut rendre beaucoup plus facile le retour au sommeil après un réveil à la suite d’une visite de routine aux toilettes. Les salles de bains sont généralement très bien éclairées. Cette grande quantité de lumière, qui peut être très utile si vous vous maquillez ou vous rasez, n’est pas nécessaire du tout pour vos visites nocturnes de la salle de bains ou aux toilettes. Mais, ce qui est encore pire, l’exposition à tant de lumière peut stimuler certaines cellules de vos yeux, arrêter la production de mélatonine et éventuellement vous réveiller complètement.

La solution pourrait être d’utiliser une lumière rouge dans la salle de bains ou les toilettes. Dans cette tonalité, la lumière n’affecte pas les cellules susmentionnées dans les yeux et ne vous empêchera donc pas de vous rendormir. De la même manière, il est également recommandé d’utiliser des lumières à faible intensité dans les moments précédant le coucher.

Si vous choisissez finalement d’installer une lumière rouge dans votre salle de bains ou vos toilettes, vous pourrez en profiter pour prendre un bain relaxant avant d’aller au lit. La combinaison d’un bain chaud et d’une lumière rouge vous laissera prêt à tomber dans les bras de Morphé. Si l’installation de ce type de luminaire dans votre salle de bains ou vos toilettes n’est pas une option, vous pouvez toujours opter pour la solution la plus simple: aller à la salle de bains ou aux toilettes dans l’obscurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le manque de sommeil et maladie d’Alzheimer

Une étude récente a montré que le manque de sommeil est lié à des niveaux plus élevés d’une protéine appelée bêta-amyloïde, dont on sait qu’elle est liée à la maladie d’Alzheimer.

Pour mener l’étude, 20 participants ont été réunis pour dormir une nuit au National Institute of Health du Maryland, aux États-Unis. Après une nuit de sommeil, on leur a fait passer un scanner pour surveiller les niveaux de protéines dans le cerveau. Environ deux semaines plus tard, chacun des participants a passé une autre nuit au centre. A cette occasion, cependant, ils étaient réveillés toutes les heures. Les empêchants de pouvoir dormir profondément. Après plus de 30 heures à rester éveillés, le même scan cérébral a été fait.

Les résultats étaient évidents. Dix-neuf des vingt participants, âgés de 22 à 72 ans, ont montré des taux de bêta-amyloïde beaucoup plus élevés après leur nuit d’insomnie. Bien que ces niveaux ne soient pas préoccupants pour l’apparition de la maladie d’Alzheimer, l’étude suggère un lien probable entre les habitudes de sommeil et l’apparition subséquente de la maladie.

La maladie d’Alzheimer est en partie diagnostiquée par la détection de grandes plaques bêta-amyloïdes visibles au scanner. Cependant, il n’a pas encore été possible de clarifier la raison de l’apparition de cette protéine.

Nous produisons tous de petites quantités de bêta-amyloïde dans notre cerveau dans le cadre du processus de production d’autres protéines. Cependant, le cerveau lui-même est finalement débarrassé de cette protéine. Les chercheurs n’ont pas encore été en mesure de déterminer si les niveaux plus élevés de bêta-amyloïde sont dûs au fait que le manque de sommeil bloque ou affecte le processus de nettoyage du cerveau ou si cela est dû  au trop grand nombre d’heures d’éveil.

Ce que cette étude, comme beaucoup d’autres, suggère, c’est qu’un manque de repos adéquat affecte le bon fonctionnement de notre cerveau.

Imaginez voler dans le confort d’un lit.

Le constructeur aéronautique européen Airbus a annoncé qu’il envisage de créer des aires de repos avec des lits sur le pont inférieur de ses nouveaux modèles.

Airbus travaille avec le fabricant de sièges Zodiac Aerospace sur la conception des lits à installer dans les soutes d’avions. L’idée est que le nouveau modèle d’Airbus A330, dont le lancement est prévu en 2020, intégrera des lits superposés afin que les passagers puissent se détendre et dormir allongés sur des trajets plus longs.

Pour l’instant, il ne s’agit que d’un projet. Les constructeurs d’avions étudient constamment comment offrir des innovations qui les distinguent de la concurrence. Plafonds transparents, aires de jeux pour enfants, gymnases, bars… Mais la mise en œuvre finale n’est pas toujours réalisable.

L’une des principales pierres d’achoppement est souvent la sécurité. Pendant certaines phases de vol, comme les décollages, les atterrissages ou les périodes de turbulence, les passagers doivent être assis avec un siège droit, ce qui rend l’utilisation du lit difficile. De même, les zones de sièges sont toujours les zones supérieures de l’avion, de sorte que l’emplacement des lits dans les cales soulève également des préoccupations en matière de sécurité quant à la capacité d’évacuer les passagers en cas d’urgence.

Les compagnies aériennes ont incorporé de multiples alternatives pour vous divertir sur les longs vols océaniques. Musique, jeux, films….. Cependant, il n’y a pas de meilleure façon de passer huit heures dans un avion que de faire une bonne sieste.

Las aerolíneas han incorporado múltiples alternativas para que te mantengas entretenido en los largos vuelos transoceánicos. Música, juegos, películas… No obstante, no hay mejor manera de pasar ocho horas en un avión que pegando una buena cabezada.