Conseils e Information pour dormir

Le manque de sommeil à la ménopause facteur de dépression

Une étude récente de l’Université de l’Illinois a étudié l’évolution des différentes étapes de la ménopause chez un grand nombre de femmes. Les chercheurs ont conclu que les troubles du sommeil varient selon les différentes étapes de la ménopause, mais qu’ils sont toujours liés aux bouffées de chaleur et à la dépression.

Pour cette étude, 776 femmes âgées de 45 à 54 ans ont été suivies sur une période de sept ans. Ces femmes devaient répondre à des enquêtes et subir des analyses sanguines annuelles. De cette façon, les chercheurs ont recueilli des données sur la privation de sommeil, les niveaux hormonaux et d’autres symptômes de la ménopause.

Après sept années de recherche, a été conclu qu’il n’ y avait pas de corrélation entre le manque de sommeil et les différents stades de la ménopause. Autrement dit, les femmes étudiées avaient des problèmes de sommeil avant, pendant ou après la ménopause sans pouvoir établir un schéma commun pour la plupart d’entre elles.

Cependant, l’analyse de tous les symptômes et facteurs liés à la ménopause a permis de conclure que l’apparition des bouffées de chaleur et de la dépression était étroitement liée aux stades de privation de sommeil. Par conséquent, les chercheurs soutiennent que lutter contre ces conséquences de la ménopause signifie également réduire l’insomnie et vice versa.

Une fois de plus, il est prouvé qu’un bon sommeil et le repos sont la clé du bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pourquoi il est important d’utiliser un protège matelas?

Si vous avez déjà acheté un matelas et que vous ne l’avez pas accompagné d’une housse de protection, vous pourriez faire une erreur. Un protège-matelas est un produit très utile pour garder le matelas dans le meilleur état possible pendant sa vie utile. L’utilisation de ce produit protège le lit de la poussière, de l’humidité et des acariens, donc en plus d’être bon pour le matelas, il est également bon pour votre santé. Un repos aussi hygiénique que possible a un effet positif sur vos produits de repos et sur votre santé.

En plus d’être clair sur l’importance d’utiliser un protège-matelas, vous devez savoir de quel type de protecteur vous avez besoin. Il est fortement recommandé d’utiliser des protecteurs étanches, car ils protègent le lit de toute migration de liquides. Ce type de protège-matelas est encore plus important pour les personnes âgées et les enfants, bien qu’il soit approprié pour tout type de lit. Dans ce cas, le protège matelas respirant Tencel est le plus recommandé, car il permet une bonne circulation de l’air mais est imperméable, ce qui le rend parfait pour l’hygiène du matelas. Il est important de souligner l’importance que le protège-matelas soit respirant et permette une bonne ventilation. Pour ce faire, il est important de s’assurer que le matériau de protection est à pores ouverts ou de suivre les instructions du fabricant.

Il est également important de savoir quand renouveler chaque housse de matelas. Les protège-matelas n’ont pas une durabilité moyenne, mais sont à renouveler en fonction de leur état. Cependant, si votre protège-matelas est endommagé ou présente des fissures dans sa couche imperméable, il doit être remplacé. La durabilité de ces produits sera marquée par l’utilisation et le soin apporté aux housses.

protège matelas

Oreillers, également protégés

En dehors du matelas, n’oubliez pas non plus de protéger votre oreiller. Pour ce faire, votre housse de protection doit être respirante, perméable à l’air et à la sueur, résistante aux acariens et anti-allergène.

 

En utilisant un protecteur tel que la taie d’oreiller Tencel, vous prolongez la vie utile du produit. Ce protège oreiller se distingue par son imperméabilité à l’eau et par sa fonction de barrière contre les liquides qui pourraient l’endommager. Cette housse est également compatible avec tous les types d’oreillers, qu’ils soient en viscoélastiques, en latex ou en fibres.

Si vous voulez que votre équipement de repos soit maintenu dans les meilleures conditions, vous devez le protéger avec des produits pensés pour lui.  Vous pourrez ainsi prolonger sa durée de vie et en même temps prendre soin de votre hygiène personnelle.

L’importance du repos pour éviter le rhume

Le temps approche où l’insouciance peut se terminer par un rhume, le repos peut-il nous aider à ne pas attraper un rhume ?  Oui! La qualité du sommeil est l’un des facteurs qui affecte directement vos chances d’attraper un rhume ou pas. C’est ce qu’indique une étude menée par l’Université de Pennsylvanie en 2009, selon laquelle le fait de dormir moins de six heures augmente le risque de maladie.

Une bonne nuit de sommeil protège le système immunitaire, qui protège l’organisme contre le rhume et la grippe. Dormir environ huit heures par nuit réduit les risques d’attraper ces virus. Il faut se rappeler que dormir plus de sept heures protège l’organisme. Une étude portant sur des personnes ayant dormi plus de sept heures et moins de sept heures a révélé que les personnes ayant dormi moins de sept heures étaient presque trois fois plus susceptibles d’être malades que celles ayant dormi plus de sept heures.

Comment faire :

  1. Suivez votre routine de repos. Comme vous le savez bien, prendre soin de vos habitudes de sommeil et les contrôler vous aide à maintenir votre horaire de repos. Modifier le moins possible votre routine et faire tout ce qui est en votre pouvoir pour la maintenir est une étape clé pour obtenir une bonne nuit de sommeil. Un point important pour commencer à se défendre contre le rhume, mais il y a plus.
  2. Tempérez votre chambre. Si la température extérieure est froide, votre chambre à coucher devrait être un endroit qui vous protège et vous permet de dormir sans problème. Rappelez-vous que la température ambiante appropriée se situe entre 15ºC et 22ºC, de sorte que vous puissiez maintenir la chaleur de votre corps près de 22ºC.
  3. Ne vous découvrez pas. En plus de la température ambiante, un autre aspect important pour la température du corps est la couette que vous utilisez. En plus de bien vous couvrir pendant la journée, il est important d’avoir une bonne protection pendant la nuit. Compter sur une bonne couette qui enveloppe votre lit et votre corps et qui vous protège du froid empêchera votre corps de se refroidir. Si vous ne vous êtes pas bien couvert et que votre corps se refroidit, le rhume vous guettera.
  4. Le dîner, plus important que jamais. Un dîner qui vous permet de bien dormir est toujours nécessaire et en hiver avec d’autant plus de raisons. En plus d’un dîner léger, il sera important pour vous de manger des aliments qui vous permettront de vous endormir à la bonne température corporelle. Une soupe ou un verre de lait chaud et du miel sont deux paris sûrs.
  5. Prenez soin de votre chambre. Un entretien régulier évite l’apparition de résidus et de bactéries qui non seulement peuvent vous induire à tomber malade, mais qui peuvent vous infecter par d’autres virus, comme la grippe par exemple, une maladie présente qui menace votre hiver. En nettoyant et en prenant soin de tous les espaces de votre chambre à coucher pour prévenir l’apparition de bactéries, vous réduirez vos risques de contagion.