Conseils e Information pour dormir

sommeil pendant la nuit

Les conseils des spécialistes du sommeil

Les spécialistes du sommeil recommandent les personnes souffrant d’insomnie et les personnes qui ont des difficultés pour dormir de prendre au coucher un verre de lait chaud avec une cuillère à soupe de sucre et des biscuits.
Cette formule est la combinaison parfaite par ce que les céréales et le lait sont riches en tryptophane. En fait, tous les aliments qui contiennent du tryptophane, ou de la sérotonine ou de la mélatonine nous aideent à mieux  dormir. Ainsi, les bananes, les cerises, les céréales, les tomates, la laitue, les poissons, les amandes, les noix, peuvent nous  aider à bien dormir et obtenir un sommeil réparateur.

Par contre, nous devons  éviter (le soir) les fruits riches en vitamine C comme les oranges ou les kiwis, les boissons comme le thé ou le café, la viande rouge et les boissons  riches en thyroxine « Ces produits sont recommandés pour consommer le matin »

Certains experts ont passé des années à étudier le Chrono nutrition, en analysant la façon dont ils affectent comment les composantes de certains aliments peuvent affecter notre rythme biologique, en particulier le sommeil.
Actuellement il y a aussi plusieurs études concentrées sur la nutrition et son relation avec les problèmes d’insomnie chez les personnes âgées, qui ont  un niveau de mélatonine pratiquement inexistants. Parallèlement il y a d’autres recherches dans le même domaine pour commercialiser un produit concentré à base des cerises de la Valley de Jerte avec des propriétés diététiques et médicinales qui possède des propriétés préventives et thérapeutiques contre l’insomnie, le stress oxydatif et la dépression.

Dormir avec le caféine: La caféine affecte plus le sommeil diurne que le sommeil nocturne

Selon une étude des spécialistes de l’Université de Montréal « La caféine affecte plus le sommeil diurne que le sommeil nocturne ». Cette nouvelle étude a démontré que les personnes qui consomment du café pendant le travail de nuit ou pour étudier avant un examen n’arrivent pas à dormir le lendemain. L’étude publiée dans le dernier numéro de Neuropsychopharmacology était dirigée par la Dre Julie Carrier du Département de Psychologie de l’Université de Montréal.

Trente-quatre consommateurs modérés de café ont participé à une étude croisée à double insu utilisant la caféine (200 mg) et un placebo (lactose). Dix-sept participants ont suivi leur cycle veille-sommeil habituel et dormi au laboratoire pendant la nuit (Nuit), tandis que les 17 autres étaient privés de sommeil pendant une nuit et appelés à récupérer le matin (Récupération de jour). Tous les participants ont reçu une capsule de 100 mg de caféine (ou un placebo) 3 heures avant le coucher et le reste de la dose 1 heure avant le coucher. Comparativement au placebo, la latence du sommeil prolongée par la caféine augmentait le sommeil de stade 1 et réduisait le sommeil de stade 2 ainsi que le sommeil lent chez les deux groupes. La caféine a cependant plus affecté l’efficacité du sommeil.

Cette étude à démontré que les effets de la caféine sont encore plus importants lorsque celle-ci est consommée pendant la nuit avant un sommeil de récupération de jour » explique Dre Carrier qui dirige également le laboratoire de chronobiologie de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal.

La caféine rend le sommeil diurne peu profond, ce qui le rend très fragile au signal de notre horloge biologique indiquant à notre système que nous devrions être éveillés à ce moment de la journée, explique la Dre Carrier. «Nous utilisons souvent le café ou d’autres sources de caféine pendant la nuit pour vaincre la somnolence causée par le manque de sommeil, le décalage horaire. Cette habitude peut cependant drôlement affecter la récupération pendant la journée. »