Tout sur la fermeté du matelas

Lors du choix d'un matelas, l'un des principaux points à considérer est son degré de fermeté, c'est-à-dire sa dureté (plus ou moins dure). Il y a un certain nombre de conditions qui peuvent nous amener à mal interpréter la dureté de notre matelas ou le matelas que nous aimerions. Nous les résumons par points :

  • L'expérience : Souvent, nous partons de nos expériences pour cataloguer ou décrire quelque chose, souvent même inconsciemment. C'est également le cas avec les matelas. Si vous avez l'habitude de dormir sur un matelas très mou, un matelas ferme intermédiaire vous semblera très dur, ou vice versa. C'est pourquoi il est important d'essayer plusieurs matelas avant de faire votre achat, afin de vous guider à travers les paramètres qui sont commercialement utilisés pour guider les gens.
  • La morphologie du corps : Notre constitution physique peut aussi influencer l'évaluation d'un matelas, car le même produit n'offre pas la même sensation à une personne qui pèse 100 kg et mesure 180 cm qu'une personne qui pèse 50 kg et mesure 160 cm. Vous devriez en tenir compte et le transmettre au professionnel qui vous aide à choisir le matelas qui vous convient le mieux.
  • Le sommier du matelas : Aussi, le sommier sur laquel votre ancien matelas est installé ou le matelas que vous voulez acheter affectera également votre sensation de fermeté. Les sommiers tapissiers rigides accentuent considérablement la sensation de fermeté du matelas, tandis que les sommiers a lattes, plus souples, procurent une sensation de plus grande douceur.

Ayant ces principes de base clairs qui peuvent conditionner notre perception des valeurs de fermeté établies sur le marché, nous nous posons une des principales questions existentielles dans le secteur du repos, et quelle est la meilleure fermeté pour moi ?

Il n'y a pas de réponse universelle qui puisse s'appliquer à tout le monde, mais il est vrai que ce qui est recommandé pour la majorité est un matelas ferme intermédiaire qui permet une posture correcte du dos au repos. Cependant, il est également important d'évaluer les préférences de chacun, car la règle générale ne peut souvent pas s'appliquer à tous.

Cependant, il existe des recommandations spéciales pour chaque type de matelas en fonction de sa fermeté :

Matelas haute ou très haute fermeté

Ce type de matelas n'est pas recommandé pour la plupart , mais est néanmoins un très bon choix pour certains profils spécifiques :

  • Personnes présentant des pathologies spécifiques. Parfois, ce type de matelas est également recommandé par les médecins spécialistes pour certains patients ayant des problèmes de dos spécifiques qui nécessitent ce type de fermeté au repos.
  • Les enfants. Les petits sont en pleine croissance et ont besoin que leur colonne vertébrale soit correctement alignée pour qu'elle ne se transforme pas en difformités. Par conséquent, ils ont besoin d'un matelas d'une fermeté élevée ou moyenne-haute, mais qui est confortable pour garantir leur repos.
  • Des gens habitués. Il y a un certain profil de personnes qui ont l'habitude de dormir sur des matelas de grande fermeté et toute autre option qui leur est proposée tend à être un échec. Pour cette raison, les personnes qui sont claires et qui veulent un matelas très dur parce qu'elles ne dorment bien que de cette façon, devraient se laisser emporter par ce que le corps leur demande.

Matelas de fermeté intermédiaire

C'est le type de matelas que la plupart d'entre nous aiment, ni trop dur ni trop mou et qui est aussi le plus sain pour une grande partie de la population. Dans la fermeté intermédiaire, il y a des sous-niveaux ou des degrés qui sont plus proches d'un matelas ferme ou d'un matelas dur. Le choix d'un type de matelas ou d'un autre dépendra des préférences et des goûts de chacun.

Matelas à faible fermeté ou moelleux

Les matelas souples et moelleux sont souvent recommandés pour les personnes âgées ou les personnes qui passent beaucoup de temps au lit et qui ont besoin d'un repos très doux qui ne génère aucune pression sur le corps.

À partir de là, nous vous recommandons d'analyser vos premières options et d'en discuter avec un spécialiste du repos, qui pourra mieux vous guider sur la fermeté du matelas qui vous intéresse.