Comment dorment les japonais

20  décembre  2017

La culture japonaise est caractérisée, à l'occasion, de rendre les choses plus simples. Sans
aucun doute, les futons et leur façon de dormir en sont un exemple clair. Les futons, ou lits
japonais, sont un type de matelas, sans noyau ferme ou rigide, composés d'un tissu extérieur
rempli de coton, de laine ou d'ouate synthétique. Le futon est placé directement sur le tatami
pour dormir et le matin il est rangé.


Dormir sur un futon peut sembler étrange, surtout si vous avez l'habitude de dormir sur des
matelas pouvant atteindre 30 cm d'épaisseur placés sur des sommiers ou des canapés. Les
futons ne sont rien de plus qu'une couverture de tissu bourrée de quelques matières, telle que
le coton ou la laine, avec laquelle il est donné un peu de consistence. Les futons sont devenus
à la mode, ces dernières années, aux États-Unis et dans certaines régions d'Europe, en
remplacement les matelas. Cependant, dans ces zones, les futons sont plus épais et plus doux
que les japonais traditionnels. Les citoyens japonais ont pris l'habitude de dormir sur des
surfaces fermes et considèrent traditionnellement qu'un lit moelleux rendra le corps et l’esprit
tout aussi doux.
Les futons, étant directement sur le sol et en contact avec le corps, doivent être aérés
pratiquement tous les jours pour éviter l'accumulation d'humidité ou de poussière. Par
conséquent, si vous vous promennez à travers le Japon, vous trouverez de nombreux balcons
avec des futons suspendus. Après un voyage au Japon, beaucoup de gens envisagent de
changer de matelas pour un futon. Ce type de lit est beaucoup moins cher que la rénovation
du matelas et a également l'avantage de pouvoir être rangé dans un placard laissant un grand
espace dans la chambre. Si vous envisagez également de faire ce changement, nous vous
recommandons d'y réfléchir. Vous devez garder à l'esprit que ce n'est pas la même chose de
placer le futon sur un tatami que sur un autre type de sol.